Bisons Suchy sur facebook

La survie de l'espèce va dépendre de ces quelques animaux et de la volonté de quelques scientifiques visionnaires qui organisent un programme d'élevage et de croisements des derniers survivants, sous la forme d'échanges entre parcs animaliers.

En 1929, il est réintroduit dans la forêt polonaise de Bialowieza après dix ans d'absence. La deuxième guerre mondiale met un frein au développement de cette petite population, si bien que l'espèce ne compte alors que quelques dizaines d'individus.

Le programme de conservation est quasi revenu à son point de départ.
Inlassablement, l'ouvrage est remis sur le métier et en 1952, la population est à nouveau assez forte pour retrouver la liberté dans la forêt de Bialowieza (map), à cheval sur la Pologne et la Biélorussie. A partir des années 70, le nombre d'individus augmente rapidement et permet ainsi de songer à la création de nouvelles populations indépendantes, suffisamment éloignées géographiquement pour permettre de protéger l'espèce d'éventuelles épidémies ou de nouveaux conflits.